La chasse au bonheur

La chasse au bonheur Agrandir l'image

La chasse au bonheur : l’un des quarante-six exemplaires sur Hollande, avant cinquante-six exemplaires sur vélin pur chiffon.

250,00 €

Contactez-nous

L’un des quarante-six exemplaires sur Hollande, avant cinquante-six exemplaires sur vélin pur chiffon.

Dans cette ultime chronique qu'il a écrite pour les journaux, Jean Giono jongle avec le présent et le passé : le moindre incident fait jaillir, comme une source intarissable, des souvenirs, des histoires, des personnages. Ces textes, datés des années 1966 à 1970, sont empreints de bonhomie, d'une philosophie souriante, parfois un peu passéiste. Cela n'exclut pas l'émotion, et l'on trouve, dans La chasse au bonheur, les plus belles pages, peut-être, que Giono ait jamais écrites sur sa mère. 
Art de vivre, de voyager, de se nourrir, de se faire des amis, cet ouvrage s'achève sur une chronique consacrée aux parfums, le dernier texte de Giono. «Les parfums permettent d'affronter – et souvent de les vaincre – les mystères les plus terribles», disait-il ici. C'était quelques semaines avant sa mort.

Jean Giono

Jean Giono est né le 30 mars 1895 à Manosque en Haute-Provence. Son père, italien d’origine, était cordonnier, sa mère, repasseuse. Après des études secondaires au collège de sa ville natale, il devient employé de banque jusqu’à la guerre de 1914, qu’il traverse comme simple soldat. En 1919, il retourne à la banque. En 1920, il épouse une amie d’enfance, Élise. Ils auront deux filles, Aline et Sylvie. Lorsqu’en 1930 la banque qui l’emploie ferme sa succursale de Manosque et lui offre une situation ailleurs, il choisit de rester dans sa ville, et de quitter tout à fait la banque pour la littérature. 
Il fut aussi historien et scénariste. 
Dans l’œuvre de Giono, la nature tient une grande place. Il a toujours aimé les arbres. Quand il était petit, il allait se promener en compagnie de son père. Tous deux emportaient dans leurs poches des glands qu’ils plantaient dans la terre à l’aide de leur canne, en espérant qu’ils deviendraient de superbes chênes.
Jean Giono est mort le 9 octobre 1970.

  • Giono, Jean
  • La chasse au bonheur
  • Édition originale
  • Éditions Gallimard
  • Blanche
  • 26 mai 1988
  • 15 cm
  • 22 cm
  • 46
  • Excellent
  • 649
  • Broché non découronné
à découvrir également
dans la galerie

Paiement sécurisé

Paiement par carte bancaire

Achats certifiés

Les pièces originales sont accompagnées d'un certificat d'authenticité

Livré chez vous

Livraison à domicile par Colissimo signature

Frais de ports offerts*

À partir de 100€ TTC d'achat en France métropolitaine