« Vingt-quatre heures de la vie d'une femme » (carnet poche de papeterie)

« Vingt-quatre heures de la vie d'une femme » Agrandir l'image

8,90 €

Contactez-nous

Titre de Stefan Zweig (1927), repris en Bibliothèque de la Pléiade et en Folio classique.

« Vieillir n’est jamais rien d’autre que n’avoir plus peur du passé. »

Chaque carnet possède des pages légèrement lignées, s'ouvre par une citation extraite de l'œuvre dont il est le reflet, signée du nom de l'auteur, et se clôt par un rappel de l'histoire de la collection blanche.

  • 10,5 cm
  • 13 cm
  • 144 pages
  • broché cousu
à découvrir également
dans la galerie

Paiement sécurisé

Paiement par carte bancaire

Achats certifiés

Les pièces originales sont accompagnées d'un certificat d'authenticité

Livré chez vous

Livraison à domicile par Colissimo signature

Frais de ports offerts*

À partir de 100€ TTC d'achat en France métropolitaine